DIMBOOLA & SON PINK LAKE

Penardo comme des renardos donc, nous reprenons la route.

L’avantage du mois passé à Numurkah, c’est qu’on a vraiment pu apporter pas mal d’améliorations à Bernard, outre ses magnifiques flans bleus, les rangements sont optimisés et nous sommes capable de le passer en position lit (et vice versa) en un temps record.

Mais la plus belle amélioration sera quand même ce magnet John Travolta que Pat’s m’offre avant le départ de Numurkah. Il a bien sûr immédiatement trouvé sa place sur le frigo.

Bref, frustrés d’avoir bâclé notre visite il y a un mois, nous décidons de repartir vers les Grampians, vers le nord cette fois ci.

Pat’s est quasi obsédé par un lac rose dont Joël nous a parlé quand nous étions à Melbourne (les conseils de Joël ne nous ont pour l’instant jamais déçus).

On y va quand même sans trop y croire, pour plusieurs raisons 1/ il n’est mentionné dans aucun guide, sa réputation tient donc juste du bouche à oreille (pas forcément une mauvaise chose direz vous) 2/ les photos sur Google n’ont pas l’air top 3/ le lac apparaît vraiment rose que par beau temps.

On y va donc en fin d’après midi. On a rien à perdre, le lac était de toute façon sur notre route mais on ne s’attend pas à un miracle même si au moins le beau temps est avec nous.

Pas de surprise pour ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux, le lac est vraiment ROSE !!!

DSC09957

Rose à un point d’ailleurs, où quand on le regarde de loin, c’est comme si le cerveau refusait d’assimiler l’information.

Le phénomène serait dû à la forte teneur en sel de l’eau, et c’est la réverbération du soleil qui donnerais cette couleur (d’où la nécessité de s’y rendre par beau temps). J’avoue que ce genre d’information tue un petit peu le charme du lieu, aussi je préfère le voir comme une oasis pour licorne.

DSC09954

DSC09953

Il en existe un autre beaucoup plus célèbre en Australie, mais l’accès est très réglementé et on peut juste le voir en le survolant en hélicoptère.

Sachant cela, on est d’autant plus heureux que le conseil de Joël, ce soit avéré être (comme toujours) un excellent tuyau.

La cerise sur le gâteau c’est qu’on est solo sur le site, on prend donc notre temps, on mitraille de photos (je sais qu’ils en existent ailleurs mais c’est quand même pas tous les jours qu’on voit un tel spectacle) et Pat’s va même y faire trempette.

DSC09966

J’ai un peu hésité avant de consacrer un article entier au Pink Lake, mais c’est pour l’instant une de nos plus belle découverte ici. Et puis c’est surtout pour moi une magnifique façon de clore le chapitre sur le Victoria dans lequel nous venons de passer nos deux premiers mois en Australie.

DSC09948

Et oui car notre programme nous amène maintenant à sillonner les routes du South Australia.

Prochaine étape avant Kangaroo Island, la LIMESTONE COAST.

3 commentaires sur « DIMBOOLA & SON PINK LAKE »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s